Couronnes sur
implants dentaires

Rien ne vaut vos dents naturelles. Cependant, il arrive que l’on perde une dent ou qu’elle soit trop endommagée pour la réparer. Dans le cas de la perte d’une dent, il est important de la remplacer dès que possible afin de prévenir le déplacement des dents qui entourent ce nouvel espace. Ces mouvements peuvent causer des problèmes au niveau de l’attache gingivale et osseuse des dents en déplacement. De plus, l’absence de dents peut occasionner plusieurs problèmes, dont :

  • La difficulté à mastiquer
  • Une force excessive sur les dents restantes
  • Des troubles digestifs
  • Des problèmes d’élocution
  • Le manque d’esthétisme
  • L’inconfort
  • L’irritation des tissus mous.
Prendre rendez‑vous

L’implant dentaire est souvent la meilleure option pour remplacer une dent. Il s’agit d’une racine de dent artificielle faite de titane. Il se soude peu à peu à l’os au cours du processus de cicatrisation, ce qui en fait un matériau très biocompatible. Une fois dans la mâchoire, l’implant sert alors d’ancrage pour une restauration prothétique, tels une couronne, un pont ou une prothèse complète (amovible ou fixe). Voici quelques avantages de celui-ci :

  • Un implant est très durable.
  • Il transmet les efforts de mastication à la mâchoire ce qui stimule l’os et freine la perte osseuse reliée à la dent manquante.
  • L’implant dentaire n’affecte pas les dents en santé adjacentes.
  • Il permet de retrouver une fonction masticatoire complète.
  • Son esthétisme et sa fonction sont similaires à celle d’une dent naturelle.
  • Il offre un confort accru.
  • Un implant est facile d’entretien.
  • Il optimise la stabilité des prothèses complètes pour une meilleure prononciation.

La plupart des adultes en bonne santé et avec des gencives saines peuvent avoir recours aux implants dentaires. Par contre, les adolescents doivent généralement attendre la maturité de leurs mâchoires avant d’y avoir recours.

Le traitement par implant se fait en trois phases :

  • La planification: Bien que la pose d’implants constitue généralement une chirurgie mineure, une évaluation exhaustive de l’ossature est nécessaire. Le dentiste évaluera bien votre situation, discutera avec vous des options possibles et planifiera le traitement à venir. Si la masse osseuse est insuffisante pour recevoir des implants et assurer leur stabilité, une greffe d’os pourrait être recommandée avant la pose de l’implant.

 

  • La mise en place de l’implant: Il est d’abord inséré dans l’os, sous la gencive. Un temps de guérison (ostéo-intégration) est nécessaire. Ce temps d’intégration peut varier d’une personne à l’autre et dépend de la qualité de l’os, de la technique utilisée et du type de restauration prévue. Après la guérison des tissus, on fixe un pilier à l’implant qui relie la restauration prothétique à l’implant.

 

  • La mise en place de la restauration: La restauration finale se fait ici, en clinique, et est habituellement mise en bouche de 3 à 6 mois après l’insertion de l’implant, selon la guérison. Dans certains cas, il est possible qu’une restauration temporaire soit mise en place dès le début afin de garder l’esthétique.

 

Il est également possible de poser plusieurs implants afin de supporter une prothèse complète ou partielle.

Voir le service Prothèses complètes et partielles dans la catégorie Réparation et remplacement pour plus d’informations sur ce procédé.